Il y avait bien longtemps que j’avais publié un article…. manque sévère d’aspiration…..

Le soleil joue encore au abonné absent…..en tout cas dans ma région de l’ouest de la France, c’est sûr, il brille par son absence !

Donc c’est décidé, je n’attendrais pas un bon temps chaud pour faire ma première glace de l’été.

Voici aujourd’hui la glace vanille-pralin, c’est une base que l’on peux utiliser avec tous les parfums: coulis de fruits, spéculos, caramel, chocolat etc…

L’avantage de cette glace: elle se réalise sans sorbetière et lors de la dégustation il n’y a aucun cristaux de glace. De plus, elle reste tendre dès la sortie du congélateur, même après plusieurs jours de congélation.

Pour 1 bon litre de crème vanille:

  • 3 œufs
  • 100 gr de sucre
  • 400 gr de crème liquide entière
  • 1 pincée de sel
  • 1 bonne c à s de vanille
  • 100 gr de pralin en poudre (pas trop fin)

Séparer les jaunes des blancs d’oeufs.

Mélanger les jaunes d’oeufs avec le sucre, ajouter la vanille liquide, mélanger vivement quelques minutes.

Battre les œufs en neige avec une pincée de sel, afin d’ obtenir des blancs très fermes. Les mélanger délicatement à la préparation précédente.

Battre la crème liquide en chantilly très ferme, l’ajouter délicatement au mélange précédent, ainsi que la moitié du pralin.

Verser une couche de préparation dans votre plat de congélation, parsemer de pralin, recouvrir du reste de pâte et finir par du pralin sur toute la surface.

Bien fermer le plat et disposer au congélateur au moins 24 heures.


A l’origine cette recette se réalise avec de la crème fraiche, mais n’en ayant plus dans mon réfrigérateur, je l’ai remplacé par du boursin cuisine…aucun regret.

C’est un plat rapide à faire, et idéal pour un diner accompagné d’une bonne salade verte.

Merci Virginie…..

 

Pour 4 personnes:

  • 4croissants
  • 2 cuillerées à soupe de boursin cuisine ail et fines herbes
  • 2 cuillerées à soupe de fromage blanc
  • 200 gr de surimi râpé
  • 1 échalote
  • gruyère râpé

Émincé l’échalote.

Dans un saladier, mélanger le fromage blanc, le boursin et l’échalote afin d’obtenir un mélange homogene.

Ajouter les miettes de surimi.

Ouvrir le croissant en deux sur le sens de la longueur et le garnir avec la préparation précédente, parsemer d’un peu de gruyère râpé, refermer doucement le croissant.

Enfourner à four chaud 180 °C pendant 15 minutes.

Servir chaud accompagné d’une salade.


Cette recette a remporté un vif succès autour de ma table.

L’association du saumon et du poireau reste une valeur sûre, un petit rajout de crème fraîche et le tour est

joué !!

Cette recette se réalise assez rapidement et pour un diner c’est parfait….

Pour 4 personnes:

  • 1 pâte feuilletée
  • 2 pavés de saumon sans peau
  • 2 poireaux
  • 5 cl de crème fraiche liquide
  • 50 gr de gruyère râpé
  • sel, poivre

Comment faire…….

Préchauffer le four à 190°.

Laver les poireaux et les détailler en fines rondelles.Réserver.

Dans une poêle verser un peu d’huile d’olive, lorsqu’elle est chaude mettre les poireaux et faire cuire doucement jusqu’à ce qu’ils soient cuits et translucides. Saler, poivrer. A la fin de la cuisson, ajouter la crème fraîche. Réserver.

Dérouler la pâte feuilletée, au centre de la pâte sur une largeur de 10 centimètres maximum, disposer le saumon lavé, essuyé et coupé en morceaux.

Le recouvrir de la fondue de poireaux refroidie, puis du gruyère râpé. Couper des bandes de pâte de part et d’autre de la partie centrale où se trouvent le saumon et les poireaux. Rabattre les bandes une par une, en alternant les côtés, de manière à ce que les bandes se croisent afin d’envelopper la garniture.

Dorer le dessus du feuilleté avec le jaune d’œuf.

Enfourner pour 30 minutes. Déguster chaud avec ou sans salade.