Avec ce temps froid de ces dernières semaines, un bon petit plat mijoté en ce dimanche midi est de circonstance..

Je pense qu’il a été apprécié à sa juste valeur, viande extra fondante, moelleuse à souhait….accompagné de légumes de saison, pomme de terre et carottes. La sauce au cidre est un pur délice !!

P1110279

Pour 8 personnes:

  • 16 joues de porc (2 par personne)
  • 200 gr de lardons fumés
  • 50 cl de cidre brut
  • 2 oignons moyens
  • 2 gousses d’ail
  • Sel, poivre
  • Bouquet garni en cube
  • 2 cuillerées à soupe de moutarde à l’ancienne
  • 750gr de pomme de terre
  • 500gr de carottes
  • Un peu de farine

Faire chauffer le beurre dans une grande cocotte sur feu assez vif. Dès qu’il commence à crépiter, ajouter les joues de porc (en deux fois si nécessaire car elles ne doivent pas être trop serrées pour bien rissoler) puis les saler. Réserver hors du feu.

Peler l’ail et l’oignon puis émincer l’oignon et hacher l’ail. Les faire suer dans la cocotte. Ajouter ensuite les lardons. Laisser cuire quelques minutes avant d’ajouter les pommes de terre pelées et coupées en deux ainsi que les carottes pelées et couper en rondelles fines. Laisser rissoler les légumes quelques minutes tout en mélangeant.

Ajouter les joues de porc sur les légumes,  arroser avec le cidre, ajouter la moutarde à l’ancienne, mélanger afin de bien la dissoudre, rallonger d’un peu d’eau si nécessaire, le tout doit être entièrement recouvert de liquide. Ajouter le cube de bouquet garni et faire cuire à feu doux pendant 2h.

Au bout de ce temps, vérifier la cuisson en piquant la pointe d’un couteau dans les morceaux de joues, elle doivent être très fondantes. Sinon, poursuivre encore la cuisson.

A la fin de la cuisson, si la sauce est toute liquide, retirer les pommes de terre et les joues de porc de la cocotte puis diluer une cuillère de farine dans un fond d’eau et  verser dans la cocotte, faire réduire encore quelques minutes, la sauce va épaissir un peu. Remettre les légumes et la viande dans la sauce, servir très chaud.

La réalisation du napolitain est très simple, biscuit vanille et biscuit chocolat, la base est identique, juste le parfum change.

Le véritable napolitain est composé de trois couches, le mien en a quatre….Chaque couche est séparée d’une ganache chocolat-nuttella.

P1110261

 

P1110262

Pour un napolitain: moule de 20 cm sur 24cm:

Génoise…..

  • 4 œufs
  • 130gr de sucre en poudre
  • 200 gr de beurre
  • 250 gr de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique.
  • 1 cuillerée à soupe de vanille liquide
  • 1 cuillerée à soupe de cacao van houten

Ganache chocolat...

  • 100 gr de chocolat noir
  • 90 cl de crème fraîche liquide
  • 50 gr de nuttella

Glacage…..

  • 150 gr de sucre glace
  • 1 blanc d’œuf

Comment faire……

Préparer la génoise….Préchauffer le four à 180°

Dans un saladier, mélanger les œufs et le sucre, ajouter le beurre fondu, mélanger.

Incorporer la farine et la levure.

Séparer la pâte en deux, dans la première ajouter 1 cuillerée à café de vanille liquide, dans l’autre 1 cuillerée à soupe de cacao van houten, mélanger.

Beurrer généreusement et fariner le moule.

Verser la pâte vanille dans le moule, bien égaliser la surface et faire cuire à four chaud pendant 15 minutes.

Dès la fin de la cuisson, démouler la génoise et laisser refroidir.

Faire de même avec la pâte chocolat.

Une fois tiède couper les génoises en deux dans le sens de la longueur de manière à obtenir deux génoises rectangles de même taille.

Préparer la ganache…..Casser grossièrement le chocolat le mettre dans un bol, ajouter la crème et le nuttella, le faire chauffer au micro quelques minutes, mélanger afin d’obtenir une belle ganache lisse.

Laisser refroidir à température ambiante. La ganache ne doit plus être « coulante » pour le montage.

Préparer le glaçage….Battre au batteur le banc d’œuf, dès qu’il devient mousseux ajouter le sucre et continuer de battre jusqu’à l’obtention d’un glaçage lisse.

Montage du napolitain….Avant de monter le napolitain, retailler chaque rectangle de génoise afin d’obtenir quatre génoises de tailles identiques.

Commencer par poser dans le plat de service la génoise chocolat, recouvrir la totalité de la surface avec la ganache chocolat et continuer / génoise vanille / ganache / génoise chocolat / ganache / dernière génoise vanille: la poser à l’envers, le dessous de la génoise vers le haut.

Laisser refroidir 1/2 journée au réfrigérateur afin que la ganache durcisse.

Une fois le napolitain bien refroidi, à l’aide d’une spatule, le recouvrir de glaçage et saupoudrer de vermicelles au chocolat

Placer au frais 30 bonnes minutes le temps que le glaçage se fige.

Couper les bords du Napolitain si nécessaire pour obtenir un gâteau bien net.

Vous pouvez le conserver à température ambiante dans du film alimentaire

N’hésitez pas à le découper en plusieurs rectangles pour en faire des portions individuelles.


Je vous propose aujourd’hui la recette du gâteau minute, c’est une spécialité de ma région, plus précisément de Vendée… du sud Vendée, entre Fontenay-le comte et Luçon.

C’est un gâteau vraiment délicieux et très moelleux qui ressemble un peu à un quatre quart, mais qui est, il faut le dire, très riche en sucre et en beurre, avec une croute sucrée craquante sur le dessus.

C’est un  gâteau qui se conserve très facilement jusqu’à 2 semaines. Son nom provient justement de la longue conversation et du fait qu’il peut être servi à la minute en cas de visite imprévue, d’où son nom   » Gâteau Minute  »

P1110252

P1110256

Pour un moule de 24 cm:

  • 220 gr de sucre
  • 4 œufs
  • 165 gr de farine
  • 165 gr de beurre
  • 2 cuillerées à soupe de vanille liquide
  • 1 sachet de levure chimique
  • 75 gr de fécule
  • Environ 20 gr d’amande effilées

Comment faire….

Faire fondre le beurre, réserver.

Dans un grand saladier blanchir les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à blanchiment.

Ajouter le beurre fondu, mélanger afin d’obtenir un mélange homogène.

Verser la farine, la fécule et la levure, mélanger.

Battre les blancs en neige très ferme et les incorporer délicatement dans la préparation précédente.

Verser la pâte dans un moule à manqué beurré et fariné, saupoudrer d’un peu de sucre cristallisé, et d’amandes effilées.

Enfourner à four chaud 170°C pendant 45 minutes.

Laisser refroidir avant le démoulage.

Servir seul ou accompagné d’une crème anglaise.