J’ai découvert il y a seulement quelques jours les fabuleux krumchys de Christophe Michalak. Une pâte sablée breton, du caramel au beurre salé, du chocolat au lait parsemé d’éclats de noisettes torréfiées…c’est tout simplement irrésistible !

Cette recette est rapide à faire et pas très compliquée. La seule partie peut être un peu plus délicate,  c’est le caramel beurre salé.

Tout d’abord, commencer la fabrication du caramel, afin de la laisser refroidir un peu avant de l’utiliser.

 

 

 

 

 

 

 

Pour 24 krumchy:

Le caramel…..

  • 100 gr de sucre en poudre
  • 70 gr de crème liquide entière
  • 25 de beurre demi sel

Comment faire…

Dans une casserole, faire fondre le sucre avec un toute petite goutte d’eau afin d’obtenir un caramel ambré. Il faut le faire fondre doucement pour ne pas qu’il brûle. Il ne faut pas remuer avec une cuillère en bois mais prendre la casserole par la poignée et remuer doucement de façon à ce que tout le caramel fonde de façon homogène et qu’il ne brûle pas.

Ajouter la crème liquide, (faire attention aux projections) bien mélanger, remettre sur le feu de façon a bien faire fondre et rendre lisse l’ensemble. Ajouter ensuite hors du feu le beurre et mélanger jusqu’à obtention d’un mélange lisse. Laisser tiédir.

Le sablé breton…

  • 120 g de farine a levure incorporée
  • 90 g de beurre
  • 70 g de sucre
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 1 cuillerée à soupe de vanille liquide
  • 1 pincée de sel

Comment faire…

Au batteur électrique, blanchir les jaunes et le sucre. Quand l’appareil est bien blanc incorporer le beurre pommade tout en continuant à fouetter au batteur.
Ajouter ensuite la farine à levure incorporée ainsi que le sel et mélanger à l’aide d’une cuillère en bois afin d’ obtenir un mélange homogène, et dès que tous les ingrédients sont bien liés stop ! la pâte est prête.
Peser la pâte, et la diviser 24 petites boules, ce qui nous donnera des boules de 11 ou 12 gr. Mes empreintes mesurent 4 cm à la base,  pour ma part j’ai utilisé des moules à minis muffins silicone idéale pour le démoulage.
Façonner  chaque boule dans le creux de la main et les déposer dans les moules, tasser légèrement pour qu’elles épousent bien le fond des empreintes.
Enfournez pour 10 ou 12 minutes (selon votre four) à four préchauffé à 180°C. Une fois le temps écoulé, sortir la plaque du four et avec une cuillère doseuse ou parisienne, foncer le milieu de la pâte de façon à obtenir un creux.
Il est important de réaliser cette étape vraiment tout de suite à la sortie du four, car la pâte est encore molle à la sortie du four et donc facile à modeler.
Montage…..
IMPORTANT: ne pas démouler les biscuits avant leurs complets refroidissements.
Torréfier les noisettes à four préchauffer 170°C pendants  minutes, laisser refroidir avant de les concasser grossièrement.
Faire fondre le chocolat au lait au bain-marie, laisser fondre le temps d’obtenir un chocolat lisse et bien liquide.
Donc, sans démouler la pâte sablée, remplir le creux avec un peu de caramel et recouvrir ensuite avec le chocolat fondu. Parsemer de noisettes concassées.

Laisser durcir le chocolat avant de démouler à température ambiance.

Les tester c’est les adopter…


LA MURE..

C’est encore la saison, profitez des belles journées ensoleillées pour partir faire une balade et cueillir quelques kilos de mûres.

La confiture de mûres est sans aucun doute l’une des plus appréciées des confitures de fruits rouges.

Au petit déjeuner, au goûter ou à l’heure du thé, elle accompagne à merveille nos tartines de pain et de brioches.

C’ est une des confitures la plus simple à réaliser, et quel bonheur pour nos papilles…

Pour 5 pots moyens:

Ingrédients:

  • 3 kg de mûres
  • 2 kg de sucre spécial confiture
  •  2 cuillerées à soupe de jus de citron

Comment faire:

Laver les pots à confiture.

Les stériliser en les passant au four pendant 10 minutes à four préchauffé à 200 °C. Laisser refroidir.

Laver soigneusement les mûres, puis les égoutter.

Les mettre dans une grande cocotte ajouter un peu d’eau, porter à ébullition, et laisser cuire quelques minutes, le temps que les fruits s’éclatent par l’action de la chaleur.
Passer ensuite les mûres au moulin à légumes. (pour les personnes qui n’aiment pas retrouver trop de grains de mûres dans la confiture) Jeter les grains retenus dans le moulin.

Peser la purée obtenue. La remettre dans la cocotte, ajouter le sucre spécial confiture.

Remuer  pour bien mélanger le sucre avec les fruits.

Reprendre la cuisson et faire cuire 5 bonnes minutes à gros bouillon sans cesser de remuer.

Juste avant d’arrêter  la cuisson, ajouter le jus du citron.

Verser la confiture obtenue dans les pots, refermer aussitôt et les retourner immédiatement la tête en bas.

Laisser refroidir complétement.

 


C’est bien joli de faire des tartes pour les piques niques, les collègues de travail, pour un gouter chez une copine, mais comment les transporter sans risquer de les abimer…

Voilà l’idée super génial, le sakatart ! pardi !

Super joli, bien consu, super pratique, bref le truc indispensable à avoir chez soi sans faute !

Après une ou deux recherches sur le net, je trouve le sac idéal. Mon tissu acheté, la machine à coudre prête, me voilà lancé dans l’aventure et quelques quart-heures plus tard (il ne faut vraiment pas longtemps) voilà mon super sakatart ….

Et j’en suis pas peu fière ….

Merci à blue marguerite.

Explications…

  • 2 rectangles de tissus;

1 en tissus de votre choix pour le dessus

et 1 en coton pour la doublure

  • fi à coudre assorti
  • une machine à coudre
  • ciseaux
  • mètre ruban

Comment faire….

Couper 2 rectangles de 52×64 cm de chaque tissus pour le sac.

et couper deux rectangles de 5×35 cm pour les anses

ce qui nous fait 2 pièces pour le sac et 4 pièces pour les anses.

Confection des anses:

Superposer 1 bande de chaque tissu endroit contre endroit et les coudre le long des cotés à 5 mm du bord, ne pas coudre les extrémités.

Les retourner, les repasser et ensuite surpiquer chaque côté à 1 mm du bord

Faire de même pour la 2eme anse.

Confection du sac:

Superposer les deux grandes pièces de tissu endroit contre endroit et coudre les grands cotés en laissant 10 cm sur un des cotés non piqué  (ce qui permettra de retourner le sac pour le mettre a l’endroit le moment venu).

Marquer le milieu des petits cotés en le pliant et déterminer l’endroit avec une épingle ou un trait de crayon.

Placer les anses à 6 cm de ce marquage en disposant les anses à l’intérieur, une de chaque coté, les maintenir en les épinglant.

Coudre les largeurs.

Retourner l’ouvrage et bien faire ressortir les coins, surpiquer à 1 mm tout le tour du sac en fermant les 10 cm de l’ouverture.

Placer le sac sur une table doublure apparente, rabattre les grands cotés (ceux sans les anses) de 6 cm.

Coudre les rabats.

Rabattre ensuite chaque coté (ceux où il y a l’anse), vers le milieu de façon  qu’elle se touche, coudre les rabats en arrêtant la couture à 3 cm du centre.

Voilà votre sakatart prêt !